L’appréciation de l’état sanitaire de la vendange est cruciale pour décider de la date de récolte des raisins

Date de mise à jour 
Date de création 
Le simple suivi analytique de la maturation des raisins pour apprécier la date de récolte ne suffit pas. L'état sanitaire de la vendange est un élément prioritaire à tout autre indicateur pour déclencher la récolte. Savoir l'apprécier c'est anticiper les déviations pendant le travail de la vendange et les vinifications.

Quel impact le mildiou a-t-il sur les vins ?

Cette expérimentation a pour objectif d’étudier l’incidence du mildiou en faciès Rot Brun sur les caractéristiques analytiques et organoleptiques des vins rouges de Bordeaux, et de déterminer des seuils de tolérance. En effet, l’état sanitaire de la vendange est déterminant pour fixer la date de récolte. Pour y répondre, 3 années d’expérimentation sous agrément COFRAC BPE (Bonnes Pratiques d’Expérimentation) dans notre centre expérimental de Blanquefort, certifié ISO 9001, ont été nécessaires.
Ces essais montrent très nettement l’impact qualitatif très préjudiciable du mildiou. Les attaques tardives de mildiou entraînant un faciès Rot Brun modifient à la fois l’arôme et le goût du vin. L’étude montre un début d’altération dès 2 % mais sans conséquence au niveau des préférences et peu perceptible par des dégustateurs isolés. A partir de 5 % d’intensité d’attaque, le caractère défectueux n’est pas encore perçu mais la qualité du vin se dégrade nettement, amenant un début de rejet pour les dégustateurs les plus sensibles. Il serait donc fortement recommandé de ne pas dépasser ce seuil.

Mise en évidence de l’impact qualitatif de la présence de mildiou sur les vins rouges de Bordeaux
Télécharger le PDF
Évaluation des modifications organoleptiques des vins associés au développement de Plasmopara Viticola sur baies
Télécharger le PDF

Méthodes d’appréciation de la qualité de la vendange

Les analyseurs IRTF permettent la réalisation de tris sélectifs. Il est cependant nécessaire d’adapter la base de données de calibration de chaque cave. Enfin, la mesure quantitative de la pourriture doit être dissociée de la mesure du niveau d’altération de la vendange.

Baie colonisée par le Botrytis Cinerea
Baie colonisée par le Botrytis Cinerea ©CA33
Observatoire de la pourriture grise
Télécharger le PDF

Les partenaires

Les financeurs

Auteurs
Mots clés
Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Sur le
Même sujet

Contacter notre expert

Votre message nous a bien été transmis !

Merci pour votre message. Nous allons le traiter dans les meilleurs délais.

Nous contacter

Votre message nous a bien été transmis !

Nous vous en remercions, nous allons le traiter dans les meilleurs délais.