[Aller au menu]

  • Imprimer
  • Partager la page

Impact du niveau d’oxygène au conditionnement

Résultats et publications

Responsable : Charlotte ANNERAUD, Bertrand CHATELET (Institut Français de la Vigne et du Vin)

Les veilles qualité (suivi aval qualité des interprofessions - SAQ, concours internationaux…) montrent, pour les vins à défauts, une fréquence élevée de problèmes liés au management de l’oxygène (réduction, oxydation). Par ailleurs, grâce à l’apparition de méthodes de mesure plus aisées de l’oxygène dans les vins, on assiste à une prise de conscience et une ouverture de la filière à l’importance du management de ce paramètre pour la maîtrise et l'évolution de la qualité des vins. Mais quel est l’impact de l’oxygène sur la qualité en fonction de la quantité globale apportée au vin, la façon dont elle est apportée et à quel stade d’élaboration ? Quel optimum et stratégie faut-il adopter en fonction de la typologie du vin (blanc, rosé, rouge), des objectifs et des profils souhaités ? Un groupe de travail à l’échelle nationale animé par l’IFV et financé par France AgriMer s’est constitué à partir de 2011 afin de répondre à ces questions et de  produire des références objectives.
Impact du niveau d’oxygène au conditionnement - I

Pour en savoir plus :
Financeurs :

Publié le : 30 avril 2015

Mise en bouteille © Vinopôle