[Aller au menu]

  • Imprimer
  • Partager la page

Valorisation sous-produits organiques : Projets en cours

Les sarments broyés peuvent composter même sans ajout de matières organiques azotées et se maintenir à une température élevée pendant plusieurs mois. La pulvérisation d’effluents vinicoles ou phytosanitaires ne semblent pas enrayer le processus de compostage. Un abattement conséquent des résidus phytosanitaires a été constaté lors des expérimentations. Le compost généré est d’excellente qualité agronomique et peut être épandu sur les vignes. Il n’y a pas de génération de déchets ultimes. L’objectif est maintenant la mise en place de la plate-forme de compostage.