[Aller au menu]

  • Imprimer
  • Partager la page

Pulvérisation : Résultats et publications

Pour diminuer les intrants phytosanitaires, plusieurs axes sont explorés. L’optimisation des pulvérisateurs est un levier majeur. La définition d’ilôts d’iso sensibilité au vignoble est également un axe exploré pour optimiser les doses appliquées.

L’utilisation d’un pulvérisateur bien réglé est la première étape pour réduire les intrants phytosanitaires. Bien que peu difficile à réaliser, cette opération n’est pas toujours accomplie dans la pratique.

Les pulvérisateurs à panneaux récupérateurs connaissent une utilisation anecdotique en France. Cependant en Italie, les constructeurs développent de nouveaux outils. L’utilisation de ces systèmes récupérateurs peut être envisagée tout au long de la campagne de traitements foliaires.

La pulvérisation est un levier fort pour réduire l’impact des traitements phytosanitaires sur l’environnement. Pour cela, il faut un matériel performant et bien réglé. Il est par ailleurs primordial de minimiser la part de dérive, qui varie de 30 à 80 % des doses épandue, selon le stade végétatif.

Petit tour d'horizon rapide du contexte particulier de la viticulture dans le cadre des Zones Non Traitées (ZNT) suite à l'arrêté du 12 septembre 2006.