[Aller au menu]

  • Imprimer
  • Partager la page

EcoViti : un essai système pour réduire les intrants

Projets en cours

Responsable : VERGNES Marc (Institut Français de la Vigne et du Vin)

Echéance : 2017

Un réseau expérimental s’implante pour concevoir et évaluer des systèmes viticoles innovants, permettant de réduire la consommation d'intrants. 

Le projet EcoViti œuvre en faveur d’une viticulture moins dépendante des produits phytosanitaires dans des conditions économiques acceptables.
Dans le contexte de réduction de l’emploi des produits phytosanitaires fixé par le plan ECOPHYTO 2018, la filière viticole doit faire évoluer ses méthodes de protection sanitaire du vignoble.
Comme l’a montré l’étude ECOPHYTO R&D, c’est un objectif ambitieux en l’état actuel des connaissances, car il nécessite de repenser les systèmes de culture viticoles dans leur globalité.
Le projet EcoViti a pour premier objectif d’imaginer des systèmes de culture viticoles innovants, associant performances agronomique et économique à une faible utilisation d'intrants phytosanitaires.
Ensuite, ces systèmes sont testés sur un réseau national de plates-formes d'expérimentation, afin d’évaluer leurs performances environnementales, techniques et économiques. Ces plates-formes sont implantées au sein des vignobles français, et rassemblent en un même lieu la recherche et les organismes de développement.
Enfin, le projet doit permettre de communiquer, diffuser et former les techniciens, viticulteurs, enseignants et étudiants pour favoriser une dynamique du conseil vers des approches plus systémiques.

Pour aller plus loin : lire l'article, Ecoviti : Conception et évaluation de systèmes de production viticoles à faible utilisation d'intrants (pdf - 285 Ko).

Passage du Greenseeker sur une parcelle de vigne © IFV Pôle Bordeaux-Aquitaine

Publié le : 11 décembre 2012

Parcelle d'essai Ecoviti © IFV Pôle Bordeaux-Aquitaine